7 articles avec notre flore

LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS

Publié le par André MARINI

Le lotus sacré est une plante aquatique, vivace grâce à sa tige en rhizome spongieux, épais, ramifié, portant des tubercules fixés dans le fond de l'étang.

Ses feuilles arrondies, peltées, pouvant mesurer jusqu'à 50 cm de diamètre, sont soit flottantes, planes, soit érigées jusqu'à 75 cm au-dessus de l'eau, orbiculaires, en forme de coupe.

Leur surface est particulièrement hydrofuge.

Bien qu'elle préfère des eaux peu profondes, la plante peut survivre jusqu'à 2,4 mètres de profondeur.

LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS

Les fleurs, de couleur blanc rosé, sont grandes, de 15 à 30 cm de diamètre, et comportent une vingtaine de pétales.

Elles sont portées par de longs pédoncules et atteignent ou dépassent les feuilles les plus hautes.

Elles ont aussi la propriété d'être thermorégulatrices.

Elles peuvent générer de la chaleur afin de maintenir une température oscillant entre 30 et 36 degrés centigrades pendant la période de pollinisation.

Il s'agirait peut-être d'un mécanisme pour attirer les insectes pollinisateurs.

LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS
LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS
LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS

Le «fruit » composé est constitué par le réceptacle floral charnu.

Il ressemble à une pomme d'arrosoir à 15 ou 20 alvéoles renfermant chacune un akène de la taille d'une petite noisette.

LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS
LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS

Les graines du lotus sacré détiennent le record de longévité appelée "dormance".

En effet, une équipe de chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles a réussi à faire germer une graine datant d'environ 1.300 ans provenant du lit asséché d'un ancien lac dans la province chinoise de Liaoning.

On attribue cette longévité au péricarde très dur et très étanche qui recouvre le fruit et qui le protège de l'humidité et des agents externes.

LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS
LA FLEUR DE LOTUS DANS LE GERS

Publié dans Notre flore

LE BLEUET DE FRANCE, SYMBOLE DE NOTRE TRISTE PATRIMOINE.

Publié le par André MARINI

La Première Guerre mondiale crée une rupture historique par sa violence, sa durée et sa dimension internationale, elle marque la fin d’une époque.

LE BLEUET DE FRANCE, SYMBOLE DE NOTRE TRISTE PATRIMOINE.

La Première Guerre mondiale crée une rupture historique par sa violence, sa durée et sa dimension internationale, elle marque la fin d’une époque.Pour faire face aux drames humains engendrés par ce conflit, l’Etat décide de créer l’Office national des mutilés et réformés de la guerre, dès 1916, puis l’Office national des pupilles de la Nation et enfin l’Office national du combattant pour prendre en charge les réparations, la rééducation professionnelle et la solidarité en faveur des victimes de guerre et des anciens combattants.

LE BLEUET DE FRANCE, SYMBOLE DE NOTRE TRISTE PATRIMOINE.

Ces administrations spécifiques se développent en partenariat avec les associations du monde combattant, qui se multiplient après guerre, et s’organisent pour mieux défendre leurs droits, secourir et soutenir socialement leurs membres. Car, en 1918, la fin de la «Grande Guerre» laisse derrière elle plus de 20 millions de blessés et d’invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler.Ainsi, dans l’immédiate après-guerre, toutes les énergies sont mobilisées par la reconstruction qu’elle soit économique, humaine ou matérielle et, outre les dispositifs mis en place par l’Etat, naissent des initiatives de solidarité privées ou associatives de toutes sortes.

LE BLEUET DE FRANCE, SYMBOLE DE NOTRE TRISTE PATRIMOINE.

C’est dans ce contexte que le Bleuet de France voit le jour.

Publié dans Notre flore

Le « faux tulipier » ou Magnolia soulangeana.

Publié le par André MARINI

Le « faux tulipier » ou Magnolia soulangeana.

L'hybride Magnolia × soulangeana a été créé en 1820 par le botaniste français Etienne Soulange-Bodin, officier de cavalerie de l'armée Napoléonienne à la retraite dans son château de Fromont près de Paris. Cet hybride est un croisement de Magniolia denudata et Magnolia liliflora.

Depuis la France, l'hybride est rapidement entré en culture en Angleterre et d'autres parties de l'Europe, ainsi qu'en Amérique du Nord. Depuis lors, les sélectionneurs de plantes dans de nombreux pays ont continué à développer ce magnolia, et plus d'une centaine de variétés sont maintenant connues.

Le « faux tulipier » ou Magnolia soulangeana.

« Faux tulipier » (Magnolia ×soulangeana)

En cette saison, les fleurs épanouies donnent un air de fête aux jardins.

Le « faux tulipier » ou Magnolia soulangeana.
Le « faux tulipier » ou Magnolia soulangeana.

Publié dans Notre flore

LES CENTAUREES ET LEUR REPRESENTANT LE PLUS SYMBOLIQUE OU BLEUET DES CHAMPS.

Publié le par André MARINI

LES CENTAUREES ET LEUR REPRESENTANT LE PLUS SYMBOLIQUE OU BLEUET DES CHAMPS.

Le Bleuet (Centaurea cyanus ), ou Centaurée bleuet est une plante herbacée de la famille des astéracées (anciennement Composées).

Très souvent adventive des champs de céréales, cette espèce fait partie des plantes messicoles qui deviennent de plus en plus rares. Il est parfois appelé Audifoin, Barbeau, Blavelle, Bleuet des champs, Casse-lunettes,Centaurée bluet ou Fleur de Zacharie.

Le Bleuet de France est le symbole de la mémoire et de la solidarité, en France, envers les anciens combattants, les victimes de guerre, les veuves et les orphelins.

Il est aussi, avec la marguerite et le coquelicot, le symbole de notre nation.

LES CENTAUREES ET LEUR REPRESENTANT LE PLUS SYMBOLIQUE OU BLEUET DES CHAMPS.

Le genre botanique Centaurea ou centaurées, regroupe de nombreuses plantes de la famille des Astéracées assez proches des chardons et des cirses, mais qui s'en distinguent notamment par leurs feuilles non épineuses.

LES CENTAUREES ET LEUR REPRESENTANT LE PLUS SYMBOLIQUE OU BLEUET DES CHAMPS.
LES CENTAUREES ET LEUR REPRESENTANT LE PLUS SYMBOLIQUE OU BLEUET DES CHAMPS.
LES CENTAUREES ET LEUR REPRESENTANT LE PLUS SYMBOLIQUE OU BLEUET DES CHAMPS.

Centaurée bleuet ou Centaurea cyanus puis Centaurée rude ou Centaurea aspera

Publié dans Notre flore

OUVRONS SIMPLEMENT LES YEUX !

Publié le par André MARINI

La différence n'est pas bien difficile à faire mais comme on passe à côté d'elles sans même leur jeter un coup d'oeil, il suffit de dire que ce sont des fleurs.

OUVRONS SIMPLEMENT LES YEUX !
OUVRONS SIMPLEMENT LES YEUX !

Pourtant la feuille est différente et si la fleur de l'une compte quatre pétales, l'autre en compte cinq.

OUVRONS SIMPLEMENT LES YEUX !
OUVRONS SIMPLEMENT LES YEUX !

Comme je suis persuadé que vous n'avez aucune difficulté pour la renoncule ou bouton d'or, je vous demanderai simplement quelle est la deuxième ?

OUVRONS SIMPLEMENT LES YEUX !

Il s'agit de la "grande chélidoine", plante vénéneuse aux multiples usages, le plus connu étant l'utilisation du suc obtenu en coupant la tige contre les verrues, ce qui lui a d'ailleurs valu l'appellation populaire de "herbe à verrues".

Publié dans Notre flore

Parce que ça me plait !

Publié le par André MARINI

Pour l'instant, ce blog a peu d'audience et il en aura quand je l'aurai décidé.

Je l'ai créé pour ME faire plaisir et c'est pour moi une motivation suffisante.

Et puisque je ne reste pas insensible à tout ce que nous offre la nature, il suffit de regarder les photos qui suivent pour comprendre que sous l'apparente banalité, se cache une véritable beauté.

Parce que ça me plait !
Parce que ça me plait !
Parce que ça me plait !
Parce que ça me plait !
Parce que ça me plait !
Parce que ça me plait !

Une véritable composition à côté de laquelle on passe sans même s'en apercevoir et pourtant quel artiste humain pourrait reproduire un telle dentelle ?

Parce que ça me plait !
Parce que ça me plait !

Publié dans Notre flore