4 articles avec les insectes

LA PUNAISE DIABOLIQUE, ON N'A PAS FINI D'EN PARLER !

Publié le par André MARINI

Cette espèce invasive ne fait pas encore la une mais nous n'avons, dans l'avenir, pas fini d'en parler.

Communément appelée punaise diabolique ou punaise marbrée, c'est une espèce d'insectes de la famille des Pentatomidae, originaire d'Asie de l'est.

Elle a été introduite en Amérique et en Europe où elle est considérée comme un ravageur des cultures.

De son nom Halyomorpha halys, elle passe l'hiver bien au chaud pour mieux se rabattre sur les cultures dès que la température se réchauffe,

LA PUNAISE DIABOLIQUE, ON N'A PAS FINI D'EN PARLER !

Au stade adulte, elle est colorée de différentes teintes de brun et mesure environ 17 mm de longueur.

Sa forme en bouclier aussi long que large est typique de la famille des Pentatomidae.

Le meilleur critère pour la distinguer des autres membres de cette famille sont les deux marques blanches sur les antennes comme vous pouvez le voir de façon évidente sur la photo ci-dessous.

LA PUNAISE DIABOLIQUE, ON N'A PAS FINI D'EN PARLER !
LA PUNAISE DIABOLIQUE, ON N'A PAS FINI D'EN PARLER !

Les adultes passent l'hiver dans des abris naturels, comme le bois mort, ou artificiels, comme les habitations humaines.

Au printemps, ils sortent et se dispersent pour trouver des plantes hôtes, qui comprennent des espèces ligneuses et herbacées.

LA PUNAISE DIABOLIQUE, ON N'A PAS FINI D'EN PARLER !

En France, elle commença à sévir dans la banlieue de Strasbourg en Alsace en2012.

L'"Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail" (ANSES) lui a consacré en 2014 une analyse de risques montrant que cette espèce peut significativement nuire à l'arboriculture, à la viticulture, au maraîchage, et à d'autres cultures et l'INRA a lancé un appel à vigilance citoyenne via une application dénommée « AGIIR »

On la découvre généralement en octobre quand elle cherche à entrer dans les maisons pour hiverner.

En France elle ne doit pas être confondue avec la punaise grise (ou nébuleuse),

LA PUNAISE DIABOLIQUE, ON N'A PAS FINI D'EN PARLER !

Publié dans Les insectes

DANS L'ORDRE DES ODONATES, VOICI LA PETITE LIBELLULE

Publié le par André MARINI

L'ordre des odonates comprend deux sous-ordres :

-Le sous-ordre des zygoptères ou demoiselles.

-Le sous-ordre des anisoptères ou libellules.

Ils sont souvent ignorés et confondus.

J'ai déjà écrit, sur ce site, un article sur les demoiselles que vous pouvez retrouver ci-dessous et qui devrait lever toute ambiguité, alors, autant s'y reporter !

Voici maintenant une sorte de libellule dénommée petite libellule du fait de sa taille. Il est vrai que dans ce sous-ordre, il est difficile de faire moins.

DANS L'ORDRE DES ODONATES, VOICI LA PETITE LIBELLULE

Les libellules constituent un ordre d' insectes à corps allongé, dotés de deux paires d'ailes membraneuses généralement transparentes et dont les yeux composés et généralement volumineux permettent de chasser efficacement les proies.

DANS L'ORDRE DES ODONATES, VOICI LA PETITE LIBELLULE

Elles sont aquatiques à l'état larvaire et terrestres à l'état adulte.

Ce sont des prédateurs que l'on peut rencontrer occasionnellement dans tout type de milieu naturel, mais qui se retrouvent plus fréquemment aux abords des zones d'eau douce ou saumâtre, stagnante ou courante, dont ils ont besoin pour se reproduire.

DANS L'ORDRE DES ODONATES, VOICI LA PETITE LIBELLULE

Publié dans Les insectes

LES BOURDONS POLLENISATEURS

Publié le par André MARINI

Il est bien rare que l'on parle d'eux et, pourtant, comme leur nom l'indique, ce sont les meilleurs pollénisateurs, bien avant l'abeille.

Seulement voila ! Si la pollénisation est à leur avantage, leurs inconvénients ne les range pas au premier rang.

-Une colonie ne survit pas à l'hiver et seules les reines fécondées s'en tirent et refondent une nouvelle colonie l'année suivante.

-Le rayon d'action d'un bourdon oscille entre 350 et 700 mètres, ce qui est faible par rapport à l'abeille.

LES BOURDONS POLLENISATEURS

Ne croyez surtout pas que l'intérêt porté à,cet insecte volant soit une découverte car déjà DARWIN avait étudié l'intérêt des bourdons pollénisateurs sur les trèfles violets.

Moins célèbre que l’abeille pour ses talents de butineur, cet insecte est pourtant devenu irremplaçable pour certaines cultures.

Fin février, des colonies de Bombus terrestris, l’un des plus communs parmi la soixantaine de bourdons recensés en Europe, composées d’une reine et d’une cinquantaine d’ouvrières sont mis en vente dans des mini-ruches qui les abriteront un été.

LES BOURDONS POLLENISATEURS

Ces fantastiques pollénisateurs permettent, dans un rayon assez limité, de polléniser nos plantes, nos fleurs et, surtout, nos arbres fruitiers.

LES BOURDONS POLLENISATEURS

Après une nuit, le temps de laisser les insectes se reposer, les ruches installées dans les jardins seront ouvertes et les bourdons pourront commencer leur travail de pollinisation.

LES BOURDONS POLLENISATEURS

En récoltant le nectar et le pollen dont ils se nourrissent, les insectes butineurs emportent, à leur insu, du pollen sur leur corps. Ils le transportent ensuite d’une fleur à l’autre, assurant ainsi la pollinisation.

LES BOURDONS POLLENISATEURS

S’il peut piquer, il le fait rarement. En cas de menace, il adopte plutôt une posture préventive en se mettant sur le dos et en exhibant son dard. Les abeilles domestiques sont bien plus agressives

LES BOURDONS POLLENISATEURS

Ils sont vendus dès février par quelques boutiquiers puisqu'ils n'est pas possible de les conserver vivants d'une année sur l'autre du fait du dérèglement climatique.

Alors, certes, on peut toujoures espérer qu'une reine vienne fonder une colnie dans notre jardin mais cette idée est un peu aventureuse.

Il ne reste que l'achat d'une ruche miniature comme celle que je vous ai présentée et pour les revendeurs, le mystère de la conservatiuon des reines n'est pas près d'être connu.

Une ruche de bourdons ne compte guère plus qu'une cinquantaine d'individus. Las abeilles et autres pollénisateurs gardent donc toute leur importance sur de grands espaces. Hélas, si de l'ordre n'est pas rapidement mis dans les poisons qu'utilisent les agriculteurs, nous n'aurons bientôt que des photos comme souvenir !

Publié dans Les insectes

CALOPTERYX VIRGO OU CALOPTERYX VIERGE.

Publié le par André MARINI

Il ne s'agit pas d'une LIBELLULE mais d'une DEMOISELLE  même si le terme de libellule est employé  au sens large pour désigner les  odonates qui regroupent deux sous-ordres: LES DEMOISELLES et les LIBELLULES.

Le Calopteryx virgo OU Caloptéryx vierge était autrefois appelé AGRION VIERGE.

C' est un insecte odonate ou DEMOISELLE qui fait partie d'une famille qui ne comprend, en Europe, qu'un seul genre, le Caloptéryx.

Le corps est bleu-vert métallique irisé et les yeux bleu-vert.

CALOPTERYX VIRGO OU CALOPTERYX VIERGE.

La femelle a des ailes iridescentes brunes et assez foncées, ornées d'une petite tache blanche près de l'extrémité.

Son abdomen est bleu avec une partie bronze à l’extrémité.

Le mâle a les ailes brun noir foncé veinées de bleu.

Les immatures sont plus pâles, avec des ailes de couleur bronze.

Publié dans Les insectes