3 articles avec arbres et arbustes de nos regions

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Publié le par André MARINI

C'est évidemment bien plus difficile en hiver lorsque seuls les troncs et les branches donnent quelques indications, mais en été c'est un régal.

Voici les feuilles des essences les plus répandues dans nos forêts.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les noyers sont des arbres de grande taille, à feuilles caduques, glabres, alternes, imparipennées avec des folioles aromatiques de saveur amère et astringente, à branches très ramifiées.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Sans doute le plus répandu en plaine.

Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu'à 25 mètres, à feuilles marcescentes, alternes, petites, simples, avec le bord du limbe finement denté.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.
RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Feuille très particulière dont les bords inférieurs du limbe sont décalés sur la nervure centrale.

L'orme a pratiquement disparu d'Europe de l'Ouest en raison de la graphiose. Le développement de cultivars résistants fait l'objet de recherches intenses depuis les années 1960.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les peupliers sont de grands arbres à feuilles simples, alternes, cordiformes ou triangulaires, caduques, ovales, acuminées, à long pétiole comprimé.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les feuilles des acacias sont composées de nombreuses paires de folioles, mais certaines espèces développent des phyllodes.

Quelques-unes, plus rares, n'ont pas de feuilles du tout et possèdent des tiges transformées en cladodes.

Leur position verticale assure une protection contre la déshydratation et la trop grande insolation.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

L'aulne le plus commun en Europe de l'Ouest se distingue par ses feuilles largement ovales, crénelées-dentées, et ses jeunes pousses printanières collantes au toucher.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Le bord des feuilles de chêne est lobé, denté ou entier. Elles sont simples et alternes.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.
RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Le hêtre commun (Fagus sylvatica), couramment désigné simplement comme le Hêtre et parfois appelé fayard est un arbre à feuilles caduques, indigène d'Europe, appartenant à la famille des Fagaceae.

Le dessous des arbres se reconnait au tapis de feuilles mortes qui étouffe la végétation.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Caractérisé par des feuilles composées, le frêne est reconnaissable à ses grappes de samares simples surnommées localement « langues d'oiseau ».

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les érables sont des arbres du genre Acer appartenant désormais à la famille des sapindacées (et autrefois à celle des acéracées), dans l'ordre des sapindales. Les feuilles opposées, pétiolées et palmatilobées, simples pour la majorité des espèces.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Le merisier est parfois appelé cerisier sauvage ou cerisier des bois.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les feuilles du marronnier sont caduques et opposées, grandes, munies d'un long pétiole, palmées, à 5 ou 7 folioles dentelées.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les tilleuls sont des arbres à croissance rapide, pouvant atteindre 35 m de haut, aux branches assez largement étalées.

Le tronc présente une écorce lisse, se gerçant avec l'âge.

Les feuilles, caduques, sont simples, alternes, généralement en forme de cœur avec une longue pointe au bout et à bord denté. Les fleurs sont hermaphrodites, pouvant donc être à la fois de sexe féminin ou masculin.

RECONNAÎTRE LES DIFFERENTES ESSENCES GRÂCE A LEURS FEUILLES.

Les feuilles du saule sont caduques, alternes, ovales ou lancéolées. Les fleurs sont réunies en chatons dressés, mâles ou femelles, portés par des pieds différents (plantes dioïques).